Des amis de cœur de l’UNIFA

unifa1
Info UNIFA

11h30 Am. 24 Avril 2019. L’auditorium est en ébullition. Membres du Conseil, des Décanats, du corps professoral, de l’Administration et les Unifaristes attendent avec une excitation non dissimulée l’arrivée des amis de cœur de l’UNIFA : Danny Glover, personnage public et prestigieux acteur de carrière qui s’est forgé une place de choix dans le cœur de tout un chacun, la Représentante du Parlement Américain, l’Honorable Mme Maxine Waters et du Professeur de renom, Me Walter Riley. À leur arrivée, ils se sont rendus à l’auditorium où ils ont été accueillis par des applaudissements et des cris de joie d’un public ravi de les voir sur le sol haïtien. Sourire aux lèvres, un rêve s’est transformé en réalité pour ces jeunes Unifaristes qui ne s’attendaient pas à une surprise de cette taille.

Précédée des mots de bienvenue prononcés par Mme Mildred Aristide, Mme Maxine Walters s’est exprimée de manière simple et sincère sur son précédent voyage en Haïti qu’elle avait jugé trop bref.  Aujourd’hui, de nouveau à Port-au-Prince, sa mission est précise et son objectif clair. Elle transmet cette détermination à chaque personne présente et leur fait prendre conscience de l’importance d’être à l’écoute des autres.

Conscient de cette lutte que mène la race noire, décrivant cette patrie pleine d’histoire et son profond attachement à Haïti, M. Glover a pris la parole avec sa forte voix que nous lui connaissons tous. Il a fait trembler les murs de l’auditorium par ce discours qui témoigne de l’importance et de la valeur du peuple africain, de ses descendants et de son parcours. Se décrivant comme « Un Haïtien de cœur », il a toujours été sensible à la cause de ce pays souvent stigmatisé par plus d’un.

En dernier lieu, Me Riley a su, entre autres, exposer une succincte présentation du cours de pensée politique contemporaine qu’il dispense et de son rôle pour la société et l’histoire.

Pour cette suite à cette table ronde, une visite a été effectuée au chantier de l’hôpital universitaire de l’UNIFA permettant ainsi à M. Glover et Mme Walters de poser des gestes symboliques relatifs à la construction du bâtiment.

Leave us a Comment