CÉRÉMONIE DE CÉLÉBRATION DE LA DIGNITÉ

Jean Nahum CONSTANT

Ce vendredi 22 Décembre s’est tenue la cérémonie de célébration de la Dignité qui a clôturé le premier trimestre de l’année académique de l’Université de la Fondation Dr Aristide(UNIFA).

Cette cérémonie a débuté aux environs de 12h pm à l’auditorium de ladite université. Le Dr Saint-Hubert, professeur au sein de cette même institution, a joué le rôle de maitre de cérémonie.

Après les salutations d’usage, il annonce Mme Mildred Aristide qui prononce les mots de bienvenue  en mettant l’accent sur la célébration de la dignité de tout un chacun. L’hymne nationale est ensuite  chantée  par la chorale de l’UNIFA, vêtue de belle toges bleues roi ornées d’un blanc étincelant. Elle enchaine ensuite  avec Douce nuit, sainte nuit de Joseph Mohr.

Suivent les performances de l’Orchestre  de Sainte Trinité. Cette fois, c’est la version musicale de Douce nuit, sainte nuit qui charme l’assistance. Suivront Le premier noël, Gingle bells, Siwo grenadin, Yoyo et Choucoune.

L’amicale des anciens danseurs Viviane Gauthier éblouissent à leur tour le public par des chorégraphies diverses, de nago et de congo, vêtue de costumes plus magnifiques et colorés les uns que les autres.

Vient ensuite le temps pour les étudiants de donner leurs prestations, toutes tirées du terroir. Cette série s’achève par la célèbre phrase de l’ex président Jean Bertrand Aristide: « Si n pa sove diyite n, diyite n ap sove kite n »

La cérémonie de célébration de la dignité, bien ancrée dans la culture haïtienne est bouclée par un tirage auquel les étudiants présents ont participé selon leur bon vouloir. Les trois étudiants sortis gagnants ont pu bénéficier d’une bourse pour le premier et d’une demi-bourse pour les deux autres.

Il va sans dire que ce fut une véritable  célébration de le la dignité de chaque haïtien, présent ou pas à cette cérémonie.

Un Observateur

Leave us a Comment