COMMEMORATION DE LA MORT DE JEAN-JACQUES DESSALINES

Unifa

17 Octobre 1806-17 Octobre 2018 : 212 années de pleurs, de tristesse, où, nous les petits fils et petites filles commémorons avec honneur et beaucoup de dignité le triste départ d’un des plus Grands Hommes que la planète n’ait jamais connus : Jean Jacques Dessalines.

Un Homme qui avait effrayé tous ceux qui voulaient tenter de ravir notre liberté pour nous garder constamment dans l’esclavage et dans le sous-développement. Aujourd’hui plus que jamais, les conditions de vie dans lesquelles la majorité d’entre nous vivons restent inacceptables, nonobstant, en plus des milliards que le pays aura à rembourser d’ici 25 ans.

Aujourd’hui, une fois de plus, en rendant hommage à cet Homme, nous voulons aussi commémorer son rêve. Un rêve où les droits de tout un chacun sont respectés, un rêve où les services de base sont accessibles à tous. En d’autres mots, un rêve où tout Moun se Moun. Un rêve où il n’y a pas de différence entre Moun andeyò ak Moun lavil. Un rêve où les Haïtiens ne seront plus privés de leurs droits fondamentaux tels que l’éducation, la santé, la sécurité, l’alimentation, l’emploi, etc. Aujourd’hui, comme Lui, soyons braves et forts pour changer notre destiné. Cet Homme a osé nous libérer ; Osons ensemble de changer nos conditions de vie et donner une nouvelle orientation à notre cher pays Haïti.

Comme Papa Dessalines était toujours indocile face à l’adversité, à la misère, à  l’esclavage etc., faisons de lui notre exemple.  Comme vous le savez tous, le 1er Janvier 1804, ce Génie qui a vu le jour le 20 Septembre 1758 allait changer le cours d l’histoire mondiale en infligeant le 18 Novembre 1803 la plus grande défaite à l’armée napoléonienne, l’une des plus grandes puissances d’alors. Chérissons cette date qui symbolise un nouveau tournant dans notre vie de peuple.

Jeunes Unifaristes, soyons toujours fiers de notre histoire de peuple. Restons dans la lignée de ce Grand Homme, notre Père de l’Indépendance Jean Jacques Dessalines que même la mort n’a réussi à effacer. Que cette date du 17 Octobre reste gravée à jamais dans notre mémoire  et qu’elle soit la semence qui fera de nous l’élément de liberté pour sauver Haïti.

Vive Papa Dessalines ! Vive la Liberté ! Vive Haïti !

 

Prof. Homère Charles.

Une délégation des étudiants de la Ligue des Jeunes portant le Bicolore haïtien (en arrière-plan) et un buste de Jean-Jacques Dessalines au milieu.

Une vue partielle des étudiants de la Faculté de Médecine et des Sciences de la Santé avant la montée du bicolore haïtien et du drapeau de l’Université.

Moment symbolique où les Unifaristes plantent un palmier à la mémoire de Jean-Jacques Dessalines, le Grand.

.


.

Blog Attachment

Leave us a Comment