Home » Actualités de l'UNIFA » Célébration de la dignité à l’Université de la Fondation Dr Aristide

Célébration de la dignité à l’Université de la Fondation Dr Aristide

Distingués membres du Rectorat, des Décanats et du Corps professoral,
Distingués invités,
Chers Unifaristes,
Chers ami-es,

Je suis ravie de vous saluer et vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à la célébration de la Dignité.
Conscients de l’angoisse permanente de toutes les familles haïtiennes et de la douleur profonde de toutes les victimes du kidnapping, rendons hommage à tous les Haïtiens et Haïtiennes qui consacrent leur vie à la défense de la dignité humaine.

Bravo pou yo, Bravo pou nou menm tou ki fè anpil sakrifis pou prepare bèl selebrasyon sa a. ( Applaudissements)

Que je suis fière de voir nos deux filles, Christine et Micha exprimer eux aussi leur joie de promouvoir la dignité!
Avec raison, le Président Aristide affirme que:
« Célébrer la Dignité au coeur du néocolonialisme, c’est conjuguer au présent de l’indicatif le verbe indigner.
Je m’indigne
Tu t’indignes
Il/Elle s’indigne
Nous nous indignons
Vou vous indignez
Ils/Elles s’indignent.»

Oui, le néocolonialisme est une atteinte à notre dignité. Chaque jour, cette insécurité et cette misère abjecte violent l’un de nos droits les plus fondamentaux, c’est-à-dire, notre dignité.
Se pou sa Titid toujou di:
«Yon inivèsite san diyite,
Se yon inivèsite je pete klere.»
Eske UNIFA ka je pete klere? Non.
Pouki sa? Paske nou menm Unifariste, nou gen diyite.
Nou menm Unifariste,
Nou gen diyite.

Pour irriguer quotidiennement les racines de cette dignité, nous avons décidé de vous offrir une place spéciale au cœur du campus:  il s’agit de ce lieu privilégié où
un millier d’Unifaristes se retrouvent assis autour des arbres et des tables dignement et fièrement. Cette nouvelle place, désormais nous l’appellerons: PLACE DIGNITÉ.
Si les Pétionvillois aiment la place Boyer,
les Unifaristes adorent la Place Dignité.
A l’ombre de ce temple de dignité, nous adressons un vibrant hommage à l’Architecte Leslie Voltaire et à l’Ing Almathe Pierre-Louis. Après la construction de votre hôpital universitaire et des nouveaux bâtiments du Campus, l’ing Pierre-Louis a construit ce joyau en un clin d’œil. Exprimons notre joie et notre gratitude à son endroit par un standing ovation.
A tous les Doyens, Doyennes et professeurs qui ont choisi de contribuer à la formation de la jeunesse haïtienne, nous disons chapeau et merci unifaristement.(Applaudissements)

Au cours de ce trimestre,
49 de nos professeurs ont célébré leur anniversaire de naissance. En attendant de partager leur gâteau d’anniversaire après la célébration, souhaitons leur mille vœux de bonheur pour l’année 2023 et d’un seul cœur, chantons à l’unisson: Joyeux anniversaire!

 

Les étudiants des différentes facultés de l’Université de la Fondation Dr Aristide ont prêté leurs voix et leurs cœurs pour célébrer la dignité, ce jeudi 22 décembre à l’auditorium du campus. Cette journée a été une occasion sans précédent pour certains d’entre eux d’exprimer et de valoriser leurs talents.

Si les étudiants ont été au-devant de la scène, ils n’ont pas été seuls pour autant. Les membres du personnel administratif, le corps professoral, les amis et alliés de l’institution ont offert leur soutien à la réussite de cette activité. Un effort que Mme Mildred Aristide, dans ses propos de bienvenue, a pris le soin de saluer. Elle a également eu une pensée spéciale pour le peuple haïtien. « Consciente de l’angoisse permanente de toutes les familles haïtiennes, la douleur profonde de toutes les victimes du kidnapping ; rendons hommage à tous les Haïtiens et Haïtiennes qui consacrent leurs vies a la défense de la dignité humaine ; bravo pour eux », a-t-elle dit.

Pour Mme Aristide, le néocolonialisme est une atteinte à la dignité du peuple haïtien. « Chaque jour, cette insécurité et cette misère abjecte violent nos droits les plus fondamentaux, c’est-à-dire notre dignité. C’est pour cette raison que Titid dit souvent qu’une université sans dignité est une université aveugle », a-t-elle déclaré. « Pour irriguer quotidiennement les racines de cette dignité, nous avons décidé de nous offrir une place spéciale au cœur du campus. Il s’agit de ce lieu privilégié où un millier d’unitaristes se retrouvent assis autour des tables, parmi les arbres dignement et fièrement. Cette nouvelle place, désormais, nous l’appelons PLACE DIGNITÉ », a ajouté l’épouse du Président Jean-Bertrand Aristide.

Après l’ouverture de la cérémonie, les étudiants ont donné un concert plein d’émotion à l’auditorium. Certains d’entre eux ont livré des prestations musicales extraordinaires. Justesse, placement, intonations, tout était au rendez-vous. La salle explosait et faisait une ovation après chaque morceau. D’autres, par contre, ont slamé, dansé et joué de la musique. Quoi de mieux pour une célébration en fin d’année ? Tous les ingrédients ont été réunis pour un événement exceptionnel.

Pour immortaliser davantage ce moment, des bourses et demi-bourses d’étude ont été octroyées par tirage au sort à plusieurs étudiants. Une façon de permettre à chacun de vivre une vie estudiantine pleine et productive avec dignité.