Bienvenue sur le site de l’UNIFA ligne

CALENDRIER  ANNÉE  ACADÉMIQUE  2020 – 2021 (unifa-edu.info) (Cours en ligne)


Collation de diplômes 2019

L’Université de la Fondation Docteur Aristide commémore le 12 janvier 2012

L’Université de la Fondation Dr Aristide dans son souci constant d’agiter les questions d’ordre scientifique, médicale,  intellectuelle  et la recherche accorde une place de choix aux   chercheurs, scientifiques, intellectuels en vue d’offrir à ses  étudiants une formation de  qualité axée  sur la science et la recherche. Tous les jeudis, la communauté universitaire de l’UNIFA se réunit autour d’un thème  pour commémorer un évènement ou présenter un travail de recherche sur un sujet  bien défini. C’est dans cette optique que le Campus universitaire de l’UNIFA a accueilli le jeudi 7 janvier 2021,  l’Ingénieur Claude PREPETIT autour du thème : Les risques sismiques en Haïti, avancées et manquements onze ans après. La communauté universitaire de l’UNIFA a eu l’opportunité d’écouter une fois de plus  cette  voix unique et ce spécialiste qui  n’a cessé  bien avant l’année  2010  d’évoquer l’imminence d’un séisme en Haïti En effet,  le 12 janvier 2010, à 16 heures 53 minutes et 10 secondes, la terre a tremblé en Haïti. Port-au-Prince et ses environs ont été fortement secoués !  Il en résulte des milliers de morts, de blessés et d’estropiés ! Où en sommes-nous aujourd’hui, onze  ans après ? Ce sont ces informations que l’Ingénieur Claude Prépetit a bien voulu partagé avec un auditoire composé de  responsables académiques, de professeurs et d’étudiants de  l’Université de la Fondation Dr Aristide.

Nous, Unifaristes,  sommes  avides de savoir et  toujours présents-tes au rendez-vous des « Jeudis de l’UNIFA » pour nous  frotter à la culture  et la recherche scientifique. Nous sommes déterminés pour apporter notre contribution à la reconstruction de notre chère Haïti.    

L’Ingénieur  Evens Toussaint, Doyen de la Faculté de Génie et d’Architecture de l’UNIFA introduisant le conférencier, en l’occurrence,  l’Ingénieur  Claude Prépetit.

   

Une vue de l’Auditorium de l’UNIFA  au moment de la présentation du conférencier, le jeudi 7 janvier 2021.

   

L’ingénieur Claude Prépetit  au cours de sa présentation à  l’auditorium de l’UNIFA sur les risques sismiques en Haïti, les avancées et  les manquements, onze ans après.

    Une assistance impressionnante, une salle bien remplie composée  de  responsables académiques, de professeurs et d’étudiants  de toutes les facultés. A l’UNIFA, la  commémoration des évènements  de toutes sortes nous offre l’opportunité de diversifier  et consolider la formation des jeunes qui nous sont confiés.     Une projection des enregistrements des secousses  sismiques du 12 janvier 2012 est présentée à l’assistance  afin de les aider à matérialiser et  mieux cerner les manifestations d’un  phénomène  sismique.     La prise de note est de rigueur, question de profiter au maximum des informations scientifiques partagées au cours des jeudis de l’UNIFA. Des étudiants en médecine notent les informations jugées nécessaires  au cours de cette conférence. BRAVO UNIFARISTES !     Les unitaristes apprécient toujours les  informations d’ordre techniques et scientifiques. Ils-elles  applaudissent l’Ingénieur Claude Prépetit pour sa présentation, question de lui exprimer leur gratitude.

Clinique mobile du 19 décembre 2020 à la Fondation Dr Aristide

A la veille  des fêtes de Noel, La Fondation Dr Aristide a  offert  à la population venue de tout horizon  des soins de santé à  travers son programme de clinique mobile. Les patients et patientes  qui fréquentent  la clinique sont servis  avec  respect. Le calme, la patience  étaient  au rendez-vous  ce 19 décembre 2020 au moment de recevoir les soins sollicités par les habitués   de la clinique. Une fois de plus et ce n’est pas la dernière,  la clinique mobile de la Fondation DR Aristide a servi la population haïtienne, spécifiquement  les plus nécessiteux qui ont du mal à trouver des soins de qualité faute de moyen économique. Une flotte de médecins haïtiens et  étrangers,  assistée d’étudiants diplômés et finissants de l’Université de la Fondation Dr Aristide ont réalisé cette activité si importante pour une frange de la population haïtienne.  

Les patients écoutent attentivement les consignes des medecins.

 

Une neurologue cubaine reçoit un enfant accompagné d’un parent.

  La clinique dentaire de la Fondation Dr Aristide où deux femmes dentistes font une évaluation préliminaire de  la santé buccale du patient. L’installation, les équipements et le niveau de propreté de la clinique dentaire invitent à y revenir.  

Des patients  et patientes attendent patiemment leur tour.

 

Des soins de qualité….

  Cette femme médecin reçoit une mère accompagnée de ses deux enfants à la clinique pédiatrique. La posture de cette femme  traduit bien le souci des mères haïtiennes pour le bien-être de leurs enfants..  

Les jeunes mères en ont profité pour amener leurs enfants à la clinique du 19 décembre 2020.

 

Santé d’abord !

 

Toutes les générations  ont fréquenté  la clinique mobile  du 19 décembre 2020.

 Contrôle des signes vitaux  de cette femme âgée  Quel calme !  Quel regard !  .

  L’esprit de confiance entre patiente et médecin, la proximité entre patiente et médecin sont  des attitudes normales aux  cliniques mobiles de la Fondation.   Hommes et Femmes attendent patiemment leur tour pendant que ce jeune médecin s’attèle à contrôler les signes vitaux de cette jeune dame.  

Soigner et servir ! Dignement.

Célébration de la Dignité à l’Université de la Fondation Dr Aristide

18 décembre 2020

  La communauté universitaire de l’UNIFA  pendant  deux heures  d’horloge a célébré  et  prôné la dignité comme valeur  fondamentale inhérente à  la vie humaine. L’auditorium pouvait  à peine  contenir  étudiants, professeurs  et personnels administratifs, tous réunis pour célébrer  la « Dignité » Une célébration qui a mis en valeur non seulement la Dignité humaine mais aussi la culture haïtienne à travers ses danses, ses chants, ses écrivains et poètes.

Une danse folklorique époustouflante qui met en scène la transe comme forme de possession du corps humain. Ces jeunes hommes et femmes ont tenu  le public   en émoi  pendant toute la durée de leur prestation. Mise en scène que l’assistance a beaucoup appréciée.   Mr Théophile Joseph ,assistant du Doyen de  la Faculté des Sciences Economiques et Administratives a assumé avec brio le double rôle de Maitre de cérémonie.  

Cette cérémonie doit être sauvegardée et enregistrée.  Des étudiantes sont  en train de la filmer pour la revivre au besoin.   Mme Mildred Aristide ne rate jamais les bons moments de convivialité du campus. Accompagnée de ses deux filles, elle participe à la célébration de la dignité.   Un petit moment de bonheur, de répit académique. Le sourire éclatant, l’air détendu  de ces étudiantes traduisent  bien l’ambiance qui régnait à la célébration  de la dignité du  18 décembre 2020. L’heure était à la détente, à  la pause  et au plaisir sain. L’Université de la Fondation Dr Aristide met en synergie, l’académique, la transmission des valeurs et le loisir.Elle offre aussi une formation équilibrée aux Unifaristes.   Le compas et la salsa étaient de la partie avec le groupe Extase. Cynthia Lamy, chanteuse principale du groupe dans un morceau  de Gloria Estefan.   Deux étudiants en   médecine dans un duo :  Bili Mésidor, 4e année   et Thélusma Marc Wildens , 5e année. Une prestation au rythme du reggae laissant croire qu’ils sont aussi doués pour la musique comme pour  la médecine.  

La fête apportait de la détente et offrait une pause bien méritée. Cette étudiante reste ébahie devant la prestation de ses camarades de l’UNIFA.   Le temps des bouses de Dignité. Par tirage au sort, des étudiants et étudiantes ont gagné des bourses pour l’année académique 2020-2021.Les gagnants tressaillent de joie   Quelle émotion !  Quelle  agréable surprise  que d’avoir obtenu une bourse de Dignité! Une heureuse gagnante d’une bourse de   Dignité.  Cette étudiante en 3e année de Médecine a accueilli avec  émotion  le tirage de son nom de la tombola. Elle a doit à une bourse d’étude  à l’Université de la Fondation Dr Aristide  pour l’année académique 2020-21.   Une allure fière et rassurante ! Le visage rayonnant. Un autre gagnant des bourses de « Dignité. Il avance  content, joyeux sous le regard  bienveillant   du Père  Wesner Nérée et admirateur de ses camarades de promotion.  Il prend son temps comme un modèle dans un défilé de printemps.   Une  photo souvenir  d’étudiants, d’un membre du  personnel administratif, du comité d’accueil  de la célébration de Dignité, de  membres de la Ligue des Jeunes de la Fondation Dr Aristide. L’Université de la Fondation Dr Aristide leur adresse une fière chandelle pour  leur collaboration à la réussite de cette belle célébration de la Dignité.  

Journée Mondiale du SIDA

La  pandémie de la COVID 19  et  l’infection au VIH continuent de  défier la communauté scientifique et médicale à travers le monde.  Si la COVID 19 n’arrive toujours pas à être contrôlé, toutefois nous devons admettre que la recherche médicale a fait de grandes avancées  en matière de lutte, de contrôle et de traitement de l’infection au VIH. A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida, ,  le Docteur  Erman Robin spécialiste en Maladies infectieuses, a aidé les étudiants de l’UNIFA à  mieux comprendre les modes de transmission du VIH et a mis en evidence les progrès réalisés dans les traitements et les stratégies développées pour enrayer  la propagation du VIH à travers le monde et en Haiti. Le specialiste a fait  le point sur le contrôle,  les modes de transmission et les traitements disponibles pour cette  pathologie  au cours du  Jeudi de l’UNIFA tenu le 3 décembre 2020  à  l’auditorium de l’institution. Le Docteur Ernam Robin, spécialiste des Maladies Infectieuses au cours de sa présentation sur le VIH /SIDA  à  l’auditorium de l’UNIFA.   Une vue partielle de l’assistance à la Conférence du Docteur Robin. Les étudiants et étudiantes sont toujours au rendez-vous aux Conférences du Jeudi de l’UNIFA : Ils s’ouvrent aux connaissances   nécessaires et indispensables à leur formation académique et scientifique.  

Cette photo témoigne de leur soif du savoir scientifique.

  La Faculté d’Odontologie de l’UNIFA : Une opportunité pour les jeunes haïtiens et haïtiennes de se former, se développer et se rendre utile à leur communauté.  Les jeunes désireux de pratiquer la Médecine dentaire  sont invités à s’informer sur les prérequis et les exigences académiques pour intégrer la Faculté d’Odontologie de l’Université de la Fondation Dr Aristide.  L’Université de la Fondation Dr Aristide dans le souci d’offrir une formation de qualité aux étudiants et étudiantes a eu l’honneur de recevoir  le jeudi 10 décembre 2020 le Docteur Sophia Nazon, Chirurgien-Dentiste, au cours de sa 8ème Jeudi de l’UNIFA  pour l’année académique 2020-21 sur le thème « Rôle du Dentiste dans la Santé en général ». Au cours de cette conférence l’accent a été mis sur la place et l’impact de la Médecine dentaire dans notre quotidien. Le Docteur Nazon  a  mis en exergue  l’importance de l’hygiène  bucco-dentaire afin de conscientiser la gente estudiantine de l’UNIFA faisant partie  intégrante  de la société haïtienne et se préparant pour assurer sa reproduction. La conférence du Docteur Nazon a eu une allure très pédagogique mettant  l’accent surtout sur les bonnes et mauvaises pratiques en matière de santé et hygiène bucco-dentaire. L’UNIFA à travers la  Faculté d’Odontologie contribue à augmenter le nombre de professionnesl  de  la Médecine dentaire en Haïti et offre à la population haïtienne la possibilité d’avoir accès à court et moyen termes à des soins dentaires de qualité à travers la formation de ses dentistes.   Le Docteur Sophia NAZON, Chirurgien-Dentiste au cours de sa conférence devant l’auditoire composé principalement des étudiants et professeurs de l’Université de la Fondation Dr Aristide.   La prise de note et l’attention sont toujours au rendez-vous au cours des conférences des jeudis  de l’UNIFA. Les questions des étudiants de la Faculté d’Odontologie montrent déjà l’intérêt de ces derniers pour la médecine bucco-dentaire.   Le calme et l’attention soutenue et remarquable  de cette étudiante  expriment son  intérêt  pour  la conférence du Docteur Nazon sur la santé Bucco-dentaire.   La professeure de sociologie à l’UNIFA ,Mme Claudèce Joseph ,reste perplexe par rapport à  l’enthousiasme avec lequel les étudiants confirment à travers leur petit bijou de la technologie les différentes informations sur l’hygiène bucco-dentaire. Ils-elles  se concertent pour formuler et argumenter leurs questions, préoccupations et doutes au cours de la huitième conférence de l’année académique  à l’UNIFA sur la santé bucco-dentaire.

La 5ème Conférence des Jeudis de l’UNIFA pour l’année académique 2020-2021.

La Médecine traditionnelle  tant pratiquée en Haiti est au centre des intérêts de la Faculté des Sciences de la Santé de l’UNIFA. Ses vertus  interpellent la communauté universitaire  surtout au  moment où la  COVID 19 considérée comme une pandémie  mondiale  reste  encore un défit  pour  la médecine moderne. Il est évident qu’en Haiti  la  COVID 19,  s’est pas manifestée différemment  que dans d’autres pays à travers le monde et que jusqu’ici, la communauté médicale et scientifique  internationale ne s’est toujours pas penchée sur le comportement de la COVID  en Haiti. En attendant. l’UNIFA  saisit  l’occasion  pour produire des réflexions  non seulement  sur les manifestations de la COVID 19 en Haiti mais  aussi  faire un état des lieux   sur le sujet et ceci  avec  l’aide de spécialistes dans le domaine médicale et pharmaceutique. C’est dans cette optique que  Mme Marie Ener Jean-Jacques, Pharmacienne, Professeur d’Université, une des figures impliquées dans les réflexions au sein de l’Université, en ce qui a trait à l’importance de la Médecine traditionnelle,  a abordé au cours du  5ème « Jeudi de l’UNIFA »,la  thématique de la Médecine traditionnelle, un sujet fondamental pour la  société haitienne dans la mesure où elle est pratiquée par une grande proportion de la population. La Conférencière, Prof   Marie Ener Jean Jacques au cours de sa présentation à  l’Auditorium de l’UNIFA sur la Médecine Naturelle.   L’attention soutenue des étudiants-tes  de l’UNIFA  témoignent de l’importance qu’ils-elles ont accordé  à la conférence de Madame Ener Jean Jacques sur la Médecine traditionnelle. Les « Jeudis de l’UNIFA »  demeurent une occasion idéale de  leur transmettre  la culture , le  savoir scientifique et  les  informations relatives aux découvertes scientifiques.   Les étudiants de la première année de Médecine savourent déjà les connaissances acquises au cours de cette conférence. Le  regard enchanteur de cet étudiant de la première année A   qui applaudit l’intervention de Madame Ener Jean Jacques en dit long.   Les  séries de questions après l’intervention de la conférencière sur la pratique de la Médecine Naturelle en Haïti. La file  a été longue  et les étudiants-tes  ont fait part  d’un grand intérêt pour le sujet. Des questions pertinentes ont  montré  le niveau de curiosité des étudiants-tes pour la pratique de la Médecine Naturelle.   La Conférence du 26 novembre 2020 s’est déroulée autour du lancement  des « ÉDITIONS DE L’UNIFA ».  Un panel constitué du Responsable des affaires académiques et d’Enseignants des différentes entités académiques  ont  fait le point sur la valeur et l’impact de l’écriture dans une société en pleine expansion. Le Docteur Dodley Sévère, Dr Lucien Maurepas, Dr Ralph Antoine Vital, Dr Jean Wilner Petit  et d’autres responsables académiques de l’UNIFA au moment du lancement des Editions de  l’UNIFA, le jeudi 26 novembre à l’Auditorium de l’Université.   Une vue de l’assistance composée de jeunes filles de la Faculté de Médecine. L’attention reste et demeure la règle au cours des différentes  présentations.   L’aisance avec laquelle les étudiants participent, interagissent au cours des conférences des « Jeudis de l’UNIFA »  laisse perplexe. Compliments aux Unifaristes!   A l’UNIFA, les femmes ne se laissent pas intimider. Avec calme, confiance en soi  et et sérénité, elles  questionnent, critiquent font part de leur préoccupation. Elles  cherchent  à approfondir leur connaissance et ou dissiper les nuages de doute .   L’UNIFA reste et demeure préoccupé par une nouvelle propagation de  la COVID 19 quoique la maladie ne soit pas répandue en Haïti  de la même façon que dans d’autres pays de la Caraïbe et du monde. De ce fait, le port du masque reste et demeure obligatoire à l’UNIFA. Les étudiants –tes ne négligent jamais de les porter.

☞ page suivante