Home » Annonces et Avis » Quand le football s’invite à l’UNIFA

Quand le football s’invite à l’UNIFA

Jeudi 24 novembre 2022. Il est deux heures de l’après-midi. C’est l’heure de l’entrée en matière du Brésil dans cette 22ème Édition de la Coupe du monde de football. Au cinquième jour de la compétition, le match oppose la sélection brésilienne à celle de la Serbie. Une rencontre qui se déroule à Lusail, au Qatar. Comme un peu partout en Haïti, l’ambiance monte au campus de l’Université de la Fondation Dr Aristide (UNIFA).

Située à quelques mètres de l’auditorium, la cafétéria, ce bâtiment en forme de demi-cercle presqu’entièrement couvert de fleurs de jardin, est prise d’assaut par les étudiants. La salle est bondée d’amoureux du ballon rond. Ne trouvant plus de chaises vides, certains n’hésitent pas à rester debout pour suivre ce duel. C’est avec une certaine religiosité qu’ils restent figés devant la télévision.

A chaque attaque, tir cadré ou but manqué, ils crient, se réjouissent ou s’énervent. Joie et frayeur se mélangent durant ces 45 premières minutes. Le Brésil est tenu en échec. Mais à la 62ème minute de jeu, Vinicius Jr tente une frappe qui a été repoussée sur Richarlison. Le ballon franchit la ligne. Et, c’est le but ! Soudain jaillissent dans la salle hurlement, applaudissement et exclamation. La folie s’empare des supporters.

« J’ai perdu ma voix à force de crier. Après le match, j’ai dû me joindre à d’autres fans pour célébrer cette entrée réussie du Brésil dans la Coupe du monde », raconte Christelle, une étudiante en quatrième année de médecine. Pourtant, malgré cette victoire, elle n’est pas sûre que les coéquipiers de Neymar puissent gagner le mondial. « Je ne peux pas dire que le Brésil va gagner. Il y a trop de surprise dans la compétition », a-t-elle dit.

Contrairement à Christelle, Birckenshaw, une étudiante en première année de médecine, pense que l’Argentine sera sacrée championne cette année. « Les Argentins ont perdu leur premier match, il est vrai. Mais, moi, je ne suis pas déçue par mon équipe. Elle va gagner la prochaine rencontre. Elle ira en finale et remportera le trophée », a-t-elle déclaré.

L’atmosphère régnant à la cafétéria, ce jeudi, montre à quel point la Coupe du monde est devenue une attraction pour tous, sans différence de sexe, ni d’âge. Consciente de cela, l’UNIFA fait de tout son possible pour offrir d’excellentes possibilités d’activités de loisir aux étudiants.