Soutenances de thèse » Célébration de la dignité à l’UNIFA : une journée inoubliable de joie et de partage

Célébration de la dignité à l’UNIFA : une journée inoubliable de joie et de partage

Distingués Membres du Rectorat, des Décanats et du Corps professoral,
Chers Unifaristes,

Unie au Président de l’Université et à nos deux filles, Christine et Michaëlle, j’ai le plaisir de vous souhaiter une chaleureuse bienvenue à notre célébration de la dignité.
Il s’agit en vérité d’un sujet crucial. Comment célébrer la dignité là où cette dignité est bafouée par les autorités étatiques?
Figi lari Pòtoprens kouvri ak fatra endiyite.
Lontan se te abdenwèl.
Kounye a se fatra de nwèl.
Ce tableau hideux reflète une violation flagrante de la dignité humaine.
Les droits fondamentaux tels le droit à la nourriture, droit à l’éducation, droit à la sécurité sont aussi violés au quotidien.
La lutte pour le respect de la dignité humaine nous invite à construire un monde où la justice et l’égalité se dressent comme des piliers inébranlables.
Voilà pourquoi nous sommes fiers-es de célébrer la dignité inhérente à la nature humaine.
A vous, chers-es Unifaristes qui avez préparé cette célébration, mes sincères félicitations!
A vous tous ici présents, nos vœux les meilleurs pour une bonne et heureuse année année 2024!
Bravo! Bravo unifaristement!
Merci

Mme Mildred Aristide

 

Le vendredi 22 décembre 2023, l’Université de la Fondation Dr Aristide a vécu une journée mémorable empreinte de dignité, de musique douce et charmante, de danses frénétiques et de moments de partage inoubliables. La célébration de la dignité à l’UNIFA a transcendé les frontières académiques pour devenir une déclaration passionnée sur l’importance des valeurs humaines dans la formation des leaders de demain.

La cérémonie a débuté avec un discours d’accueil poignant de Mme Mildred Aristide. Elle a questionné la célébration de la dignité dans une société où cette dernière est sans cesse bafouée et a mis en lumière les défis persistants auxquels elle est actuellement confrontée en Haïti. « Il s’agit en vérité d’un sujet crucial. Comment célébrer la dignité là où cette dignité est bafouée par les autorités étatiques ? « Figi lari Pòtoprens kouvri ak fatra endiyite. Lontan se te ab de nwèl, kounya se fatra de nwèl. » Ce tableau hideux reflète une violation flagrante de la dignité humaine. Les droits fondamentaux tels que le droit à la nourriture, droit à l’éducation, droit à la sécurité sont aussi violés au quotidien », a déclaré l’épouse du Président de l’UNIFA. Elle a, par ailleurs, appelé à la construction d’un monde où la justice et l’égalité constituent des piliers inébranlables.

Les étudiants ont ensuite pris le devant de la scène avec des interprétations musicales exceptionnelles et des déclamations percutantes. Le mini-orchestre de l’Université de la Fondation Dr Aristide a captivé l’audience avec un excellent morceau de musique, créant une atmosphère vibrante de célébration. Une déclamation intitulée « sispann bay manti, dekolonizasyon mantal », un texte du Dr Jean-Bertrand Aristide a ravivé l’ambiance. Elle a souligné l’importance de la vérité et de la décolonisation mentale.

La danse a pris une place importante dans la cérémonie. Des groupes d’étudiants, vêtus de t-shirt et jeans ou jupes de même couleur, ont offert une prestation chorégraphique époustouflante. Le spectacle a charmé l’assistance et a fait exploser la salle. L’énergie contagieuse a entraîné des applaudissements, des cris de joie et même quelques hurlements de plaisir.

    

Le point culminant de la journée a été le défilé du Club de l’Excellence, où un étudiant de chaque faculté a défilé avec une tenue représentant sa profession. La compétition a été féroce, et la Faculté de Pharmacie et des Sciences Biomédicales a mérité la première place, suivie de près par la Faculté de Génie et d’Architecture et la Faculté des Sciences de Réhabilitation.

Pour couronner cette journée déjà exceptionnelle, les responsables de l’Université de la Fondation Dr Aristide ont organisé un tirage au sort par faculté, offrant à 12 étudiants chanceux une assurance santé d’un an à l’Hôpital Dr Aristide.

En somme, la célébration de la dignité à l’UNIFA a été bien plus qu’un simple événement festif. C’était une déclaration puissante sur l’importance des valeurs humaines dans l’éducation et un rappel que, même dans un monde parfois tumultueux, la dignité demeure un pilier essentiel pour la construction d’une société équitable et juste. La communauté de l’Université de la Fondation Dr Aristide peut être fière de cette journée extraordinaire qui restera gravée dans les mémoires comme un moment de célébration, de solidarité et d’espoir pour l’avenir.

             

 

•••

De nos Albums:
« de 73 »

© 2024 Université de la Fondation Dr Aristide (UNIFA)